“Je crois au travail et au partage des savoirs. Ce sont deux valeurs importantes pour moi. A mon avis, ce sont des leviers d’autonomie”. C’est animée de beaucoup de bienveillance et d’un grand désir de partage que Nathalie Vairel, responsable d’exploitation chez ADP, est devenue formatrice à Label École, pour la 4e session “Chef de projet e-commerce” ! Deux jours durant, elle a transmis à nos apprenants son expertise du cahier des charges, un outil clé du chef de projet qui lui sert de fil conducteur tout au long de son travail et lui permet de maîtriser ses échanges avec ses partenaires.

Retour sur son expérience à Label École!

Quel a été ton parcours professionnel ?

J’évolue depuis plus de 20 ans au sein du Groupe ADP, qui exploite et imagine les aéroports parisiens et plusieurs aéroports à travers le monde. J’ai eu la grande chance d’accéder à l’univers professionnel qui me fascinait déjà lorsque j’étais enfant…

 

Sur les aéroports Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, j’ai exercé des métiers proches du terrain, des métiers opérationnels et des fonctions supports toujours en connexion avec le terrain. On m’a confié des responsabilités passionnantes, notamment auprès des équipes qui font fonctionner les terminaux au quotidien… J’ai aussi été l’interlocuteur des Services de l’État pour la sûreté, j’ai travaillé avec les clients et les partenaires professionnels, principalement les compagnies aériennes.

Comment as-tu connu Label École ?

En cherchant des missions dans le domaine de l’éducation. En raison de la crise sanitaire, j’ai subitement disposé d’un temps libre inattendu. J’ai eu à cœur de ne pas le gaspiller… Lorsque j’ai découvert Label École, je cherchais à transmettre des compétences professionnelles pour faciliter des trajectoires individuelles. J’ai tout de suite adhéré à la démarche de l’école! 

Qu’est-ce qui a suscité ton intérêt ?

Le positionnement sur les métiers du e-commerce repose sur une analyse approfondie du marché du travail; j’ai trouvé ça très pertinent. Le contenu de la formation me paraît particulièrement complet et pragmatique, proche de la réalité des entreprises. J’ai aussi été très sensible au recrutement des apprenants par Label École: c’est un recrutement exigeant et bienveillant, qui mobilise l’implication et le talent des apprenants.

Qu’as-tu voulu partager avec les apprenants au regard de ton expérience chez ADP ?

J’ai la chance de pouvoir me développer dans mon environnement professionnel, d’apprendre beaucoup, d’être entourée de personnes qui m’accompagnent et me font confiance. Je souhaitais donner à mon tour… à la fois en termes de partage de savoirs, parce que je suis convaincue qu’apprendre est un levier d’indépendance et d’accomplissement, et, pourquoi pas… en termes de confiance en soi et en ses capacités, d’ouverture du champ des possibles…

Je crois au travail et au partage des savoirs. Ce sont deux valeurs importantes pour moi. A mon avis, ce sont des leviers d’autonomie.

Que retiens-tu de l'expérience ?

Ces deux jours de cours ont été intenses et très gratifiants. J’ai été frappée par la qualité du profil des apprenants, une intelligence collective et individuelle très vive, une attente permanente d’accéder à des techniques réellement professionnelles, des repères complets dans le domaine numérique, des prises de parole précises, efficaces… Il régnait dans les ateliers une émulation qu’on recherche souvent en entreprise ! Ça interroge quelque peu mes codes selon lesquels un diplôme reste un passeport rassurant pour recruter… En général, on ne prend pas beaucoup de risques lorsqu’on recrute, on a besoin de certitudes… C’est intéressant de voir la richesse de ces profils. 

Préparer le cours a aussi été une occasion de mieux formaliser mon approche du cahier des charges et surtout de l’animation du groupe, en intégrant les attentes pédagogiques de Label École. Les cahiers des charges des quatre groupes ont bien avancé. Je retiens surtout les moments de grande connivence qui ont ponctué ces deux jours!

Serais-tu prête à renouveler ton expérience à Label École ?

Oui, absolument ! Peut-être sur un autre module de cours, pour me renouveler.

Laisser un commentaire